DFJ: Retraite professionnelle 2017

Le week-end du 07 au 10 décembre 2017, la DFJ était en retraite professionnelle. Pendant trois jours, tout son personnel affecté en ville de Goma a été retranché sur l’île d’Idjwi Nord. C’était un moment pour la DFJ de se remettre en cause, de questionner ses approches et stratégies d’intervention et ses politiques globales et sectorielles afin d’en tirer les forces à capitaliser et les insuffisances à améliorer. 

Il fallait à la fois avoir un esprit préparé à un tel exercice et un esprit orienté vers des horizons lointains pour réussir un tel pari. Un environnement propice était tout autant un impératif pour le succès. Idjwi Nord, cette île du lac Kivu, offre un environnement rare. Son calme, sa verdure et son climat de paix sont si séduisants qu’ils ont apprivoisé l’attention de la DFJ. Accueillie dans un Guest House au bord du lac Kivu, la forte équipe de la DFJ, composée d’une vingtaine d’agent affectés à sa coordination, a passé trois jours de réflexion, de questionnement et d’apprentissage.

Il s’agissait aussi de la déconstruction pour la reconstruction, d’apprentissage et de capitalisation des bonnes pratiques tirées de l’expérience de 11 ans de la DFJ. Des résolutions importantes qui concernent la vie institutionnelle et opérationnelle de la DFJ ont été prises. Tout se résumant en l’amélioration de la stratégie globale, des politiques sectorielles, des approches et stratégies d’intervention en vue de l’amélioration de la qualité des interventions de la DFJ en faveur des populations pauvres, marginalisées et vulnérables qui constituent ses cibles principales.

Cette retraite professionnelle 2017 a été rendue possible grâce à l’appui institutionnel de AJWS, un partenaire de longue date de la DFJ. Pour rappel, AJWS joue un rôle important dans le développement organisationnel de la DFJ. En juillet 2017 il a appuyé un atelier de renforcement des capacités du personnel de la DFJ affecté dans les bureaux terrain. C’était une occasion de partage d’expériences, de renforcement mutuel et de redéfinition d’approches.  Au cours du même, un autre atelier de renforcement des capacités et de redéfinition des lignes directrices des politiques sectorielles de la DFJ a réuni les chefs des départements au sein de la DFJ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *