Prix « CRISPIN Award » de ECI : La DFJ remporte la première édition en 2017

C’était le soir du 1er décembre dernier au cours d’une cérémonie officielle de remise du prix que la nouvelle et le lauréat furent annoncés. La première édition du prix « Crispin Award » a été remportée par la Dynamique des Femmes Juristes (DFJ), l’un des partenaires d’exécution de Eastern Congo Initiative (ECI).

Le feu Crispin Badhera est un ancien agent de Eastern Congo Initiative qui a fait preuve des qualités professionnelles exceptionnelles, mais dont la carrière a été interrompue à la suite d’une mort inopinée. Depuis lors, ECI a décidé de l’immortaliser, en créant un prix qui porte son nom. « Crispin Award » est ce prix octroyé par Eastern Congo Initiative en guise de reconnaissance des valeurs qu’avait démontré le feu Crispin lors de ses prestations professionnelles au sein de Eastern Congo Initiative et vis-à-vis de ses partenaires. Ce prix est offert au partenaire local de mérite de ECI pour l’année. Il est octroyé dans le but de valoriser les solutions dirigées par son partenaire local d’exécution qui a fait preuve d’une grande intégrité, en vue d’un apprentissage continu et d’un impact communautaire pendant son travail.

Le choix de la lauréate 

Le processus du choix du lauréat a été fait par une équipe technique composée du comité de gestion de ECI en RDC et à Washington (USA), sur la base des critères du courage, de l’intégrité, de l’impact et du dévouement à servir les communautés et les gens les plus pauvres, quelques-uns des qualités qui caractérisaient M. Crispin. Le prix a été remis à la DFJ par le Directeur de Cabinet de la Minsitre provinciale en charge de la Justice empêchée aux côtés du Directeur National de ECI, M. Baraka Kazadi, de l’épouse, des enfants du feu Crispin et des autres membres de sa famille ainsi que des représentants des entités publiques et d’autres partenaires humanitaires et d’appui au développement.

Ce prix, accompagné d’un chèque de cinq milles dollars américains, vient donc reconnaître et récompenser le travail silencieux abattu par la DFJ en faveur des communautés et des gens pauvres, notamment les femmes et filles victimes des violences sexuelles et basées sur le genre en leur facilitant un meilleur accès à la justice.

Le travail de la DFJ

En effet, chaque année, la DFJ apporte de l’assistance en justice à des centaines des femmes et filles victimes des violences sexuelles et basées sur le genre. Rien qu’en 2016, l’organisation a assisté en justice 265 personnes, dont 235 victimes des violences sexuelles, 23 défenseurs des droits de l’homme et 7 autres membres de la communauté (des gens pauvres). Pour les violences sexuelles, la plupart des victimes étant des enfants âgés de moins de 18 ans, soit 207 sur 235 survivant-es des violences sexuelles. Elle a géré 246 procès parmi lesquels 217 de violence sexuelle. C’est un travail de titan dont on parle moins ; mais dont des reconnaissances comme celle du prix Crispin viennent mettre en exergue.

Dans son mot de circonstance, la Présidente du Conseil d’Administration de la DFJ, Me Nelly MBANGU, accompagnée de la Coordonnatrice, Me Claudine TSONGO, a reconnu le mérite de M. Crispin, le caractère encourageant de ce prix tout en réitérant la détermination de la DFJ à servir avec intégrité, courage et dévouement les gens et les communautés pauvres et marginalisés. Elle a enfin remercié les partenaire ECI pour son appui tout en lançant en même temps un appel vibrant à tous les partenaires pour l’appui au travail et à la vision quinquennale de la DFJ (plan stratégique 2014-2020).Un dîner circonstanciel a clôturé la cérémonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *